Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

echoes.over-blog.com

traduction française de textes anglais; éditoriaux; revue de presse


L’Opération de Lady Godiva

Publié par The Velvet Underground; traduction Hervé Le Gall sur 15 Juillet 2015, 00:16am

Catégories : #traduction, #lyrics, #sixties, #Frau Godiva

L’Opération de Lady Godiva

L’Opération de Lady Godiva

Lady Godiva est habillée on ne peut plus sagement,

Elle tapote les cheveux bouclés d’un autre garçon,

Son nouveau jouet, rien de plus.

Le silence l’écœure, ses larmes sont sincères,

Les mots dont elle se sert, servirent déjà, dans toute leur clarté,

Il y a si longtemps.

Des étoffes douces enveloppent son épaule,

La vie l’a rendue plus effrontée, au point

D’avoir osé se renseigner sur leur meilleur drapé.

Vêtue de soie, de dentelle latine, et d’envie,

Elle fit se rengorger de plaisir la dernière Fête des Arts,

Comme au passage d’un joli chagrin.

Aujourd’hui, elle s’occupe de sa chevelure, la trempe dans l’eau,

Elle fait l’amour à tous les enfants mâles sans exception, jusqu’au plus jeune,

« Suis-je la seule à m’en amuser » ?

À ce moment de la journée, son envie renforce sa grâce,

Lady Godiva vérifie que personne n’est présent,

Susceptible de prêter attention.

« Le docteur arrive », pense l’infirmière, GENTIMENT,

Elle met en route les machines qui INSUFFLENT L’AIR, SOIGNEUSEMENT.

Le corps est étendu, dans toute sa nudité.

Imberbe et glabre, ce qui HURLAIT, il y a peu,

Est maintenant allongé, en silence, PRESQU’ENDORMI.

La pluie s’est éloignée, semble-t-il.

SOLIDEMENT ATTACHÉ À LA TABLE BLANCHE,

SOUS L’EFFET DE L’ÉTHER, LE CORPS S’ATROPHIE, SE TORD DE DOULEUR

Sous la lumière blanche.

LE DOCTEUR ARRIVE, AVEC SON COUTEAU ET SON ÉQUIPEMENT

IL REPÈRE LA TUMEUR, COMME UN CHOU

Qu’il lui faut maintenant retrancher.

LE MOMENT EST VENU DE FAIRE PREUVE DE RÉSOLUTION.

LE DOCTEUR FAIT SA PREMIÈRE INCISION.

Une ici,

ET UNE LÀ.

Une assistante peu rigoureuse dit : « L’éprouvette d’éther, elle fuit ! ».

LE PATIENT NE SEMBLE PAS DORMIR AUSSI BIEN QUE PRÉVU

Les murs renvoient l’écho des hurlements.

Pas de panique – que quelqu’un lui injecte du pentothal, sur-le-champ.

Le docteur retire sa lame du cerveau, avec lenteur et précaution.

JE COMPTE JUSQU’À DIX.

CETTE TÊTE SE TIENDRA TRANQUILLE !

(The Velvet Underground ; 1968)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents