Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

echoes.over-blog.com

traduction française de textes anglais; éditoriaux; revue de presse


14 Février: La Mort de Ferdinand de Saussure

Publié par Stephen Merritt; traduction Hervé Le Gall sur 14 Février 2015, 09:37am

Catégories : #lyrics

14 Février: La Mort de Ferdinand de Saussure

La Mort de Ferdinand de Saussure

Ma rencontre avec Ferdinand de Saussure eut lieu

Un soir comme celui-ci.

Il disait de l’amour,

« Je ne suis pas sûr de seulement savoir ce dont il s’agit »

« Nulle compréhension, nulle conclusion,

C’est une némésis.

Un bulldozer ne sert à rien

Pour étudier les orchidées »

Il m'a dit, « Donc, nous ne connaissons rien,

Vous ne connaissez rien,

Je ne connais rien à l’amour.

Mais nous ne sommes rien, vous n’êtes rien,

Je ne suis rien sans amour »

Je ne suis qu’un grand compositeur,

Pas quelqu’un de violent,

Mais j’ai perdu mon sang-froid

Et j’ai abattu Ferdinand,

En hurlant, « C’est bien beau tout ça,

D’avouer votre incompréhension,

Mais j’ai promis cette chanson à Holland-Dozier-Holland »

Ses derniers mots furent,

« Nous ne connaissons rien,

Vous ne connaissez rien,

Je ne connais rien à l’amour.

Mais nous ne sommes rien, vous n’êtes rien,

Je ne suis rien sans amour »

Il s’est éteint en disant,

« Nous ne connaissons rien,

Vous ne connaissez rien,

Je ne connais rien à l’amour.

Mais nous ne sommes rien, vous n’êtes rien,

Je ne suis rien sans amour »

(Stephin Merritt ; 1999)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents