Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

echoes.over-blog.com

traduction française de textes anglais; éditoriaux; revue de presse


Sorcière

Publié par Kevin Coyne, traduction Hervé Le Gall sur 24 Décembre 2013, 00:00am

Catégories : #traduction, #kevin coyne, #blame it on the night, #seventies, #lyrics

(Lien vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=TB1E41JTf6o , ou cliquez sur « Lire la suite »)

Sorcière

Sorcière, c’est une sorcière,

C’est une sorcière et tout le monde le sait.

Pourquoi me traite-t-elle ainsi ?

Pourquoi, souvent, se retourne-t-elle pour me dire :

« Tu peux partir, je ne veux pas de toi ici aujourd’hui,

Tu n’as pas le droit de jouer, pas le droit de jouer » ?

Sorcière, c’est une sorcière, elle me brise le cœur,

C’est une sorcière et elle me brise le cœur.

Pourquoi flemmarde-t-elle à la maison

M’appelle-t-elle « ce salaud »,

Raconte-t-elle tous ces trucs horribles à mes amis ?

Cela me rend chèvre,

Elle me rend chèvre.

Sorcière, c’est une sorcière, je veux m’en aller,

C’est une sorcière, je dois faire vite.

Je dois tailler la route,

Avec mes petits bagages, tailler la route,

Je dois me retourner, hurler aux passants,

« Cette femme m’a raconté des mensonges,

Ça se voit dans son regard, elle a toujours été une menteuse »

Mais le jour suivant, elle fut si bonne,

Elle m’aida à tailler la haie,

Elle m’aida même à ramasser du bois de chauffe,

Mais c’était quand nous étions pauvres.

On n’avait pas un kopek, maintenant on possède tant,

Nos mains sont couvertes de bijoux, comme des grappes,

Elle a des petites breloques, un toutou avec une clochette

Qui cliquette, cling, cling, cling ; il pue.

Sorcière, c’est une sorcière, tout le monde le sait,

C’est une sorcière, tout le monde le sait.

Je ne supporte plus ses amies,

Je vais leur faire débarrasser la plancher,

Je vais les insulter, quand leurs voitures s’éloigneront;

De toutes façons, je ne peux pas les voir, de toutes façons, elles se moquent de moi.

Sorcière, c’est une sorcière, laisse-moi tranquille,

C’est une sorcière, elle refuse de me laisser tranquille.

Elle se fait des idées à mon sujet,

Vous voyez, elle connaît tous mes secrets,

Elle sait ce que je fais dans cette petite pièce,

Elle dit qu’elle va m’y séquestrer,

M’y coincer, comme dans un tombeau.

Le jour suivant, elle fut si gentille,

Me fit des petites remarques sur la qualité de mon esprit,

Me dit des petites choses adorables sur ma silhouette, ma chevelure,

Je le savais, le savais, le savais, le savais,

Elle tenait vraiment à partager ce que nous possédons.

Maintenant, nous possédons tant de choses, que c’est mal,

Nous possédons trop de tout ce qui est mal,

Regardez-moi ça, nous n’en avons pas besoin,

Pourquoi nous avez-vous acheté ça, nous n’en voulons pas.

Ces possessions,

Ces possessions nous font perdre la tête,

Chaque petit objet, juste ciel,

Qui a besoin de murs en or ? Et moi dans tout ça ?

(Kevin Coyne ; 1974)

Sorcière

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents