Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

echoes.over-blog.com

traduction française de textes anglais; éditoriaux; revue de presse


Pocahontas

Publié par Neil young; traduction Hervé Le Gall sur 24 Novembre 2013, 16:50pm

Catégories : #traduction, #seventies, #neil young, #genocide, #empire du Bien, #lyrics

(lien vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=O-7obtWDl40, ou cliquez sur "Lire la suite")

Pocahontas

Aurore boréale,

Le ciel nocturne, glacial.

Des pagaies entaillent l’eau

Pour une longue fuite éperdue

Loin de l’homme blanc,

Vers les champs émeraude

De cette patrie

Que nous n’avons jamais vue.

Ils nous ont tués dans nos tipis,

Ils ont abattu nos femmes à coups de sabres.

Ils ont peut-être laissé quelques bébés

Pleurer par terre,

Mais les bâtons enflammés

Et les chariots arrivent,

Tandis que la nuit tombe

Sur le soleil couchant.

Ils ont massacré les bisons ;

En diagonale par rapport à la banque,

Ce sont les taxis qui traversent ma piste,

Et mon regard a perdu toute expression.

Dans ma petite boîte,

En haut des escaliers,

J’ai une couverture indienne,

Et une pipe à partager.

J’aimerais être trappeur ;

Je donnerais mille fourrures

Pour dormir avec Pocahontas,

Et découvrir ce qu’elle ressentait

Au matin,

Dans les champs émeraude

De cette patrie

Que nous n’avons jamais vue.

Peut-être que Marlon Brando

Sera là près du feu.

Assis, nous parlerons d’Hollywood,

Et de ce qui là-bas est bon à louer

De l’Astrodome,

Du premier tipi,

Marlon Brando, Pocahontas, et moi.

Marlon Brando, Pocahontas, et moi.

Pocahontas.

(Neil Young; 1979)

Pocahontas

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents